ETHIQUE

CODE D’ÉTHIQUE DE L’ASSOCIATION DES CÉLÉBRANTS DE LA VIE À L’INTENSION DES CÉLÉBRANTS

Les membres de l’Association des célébrants de la vie sont régis par des normes de sélection, des normes de formation et par un code d’éthique. C’est par le biais de ces normes que l’Association des célébrants de la vie propose des services qui sont bien adaptés aux besoins de sa clientèle quelles que soient ses croyances, son origine ethnique ou sa nationalité. La principale mission des membres de l’Association est de servir la diversité.

PRÉAMBULE

L’Association des célébrants de la vie en est à ses débuts d’existence et il est primordial de s’assurer du sérieux et du professionnalisme de ses membres. L’image véhiculée sera donc une donnée importante. Ce que fait et dit un membre  de l’Association  a des impacts sur sa carrière professionnelle, sur l’Association et ipso facto sur la carrière de chacun des membres. Tout ce qui se fait sous la bannière de l’Association  gagne donc à être fait dans les règles de l’art.

CHAPITRE I

NORMES DE SÉLECTION

  1. La personne qui veut devenir membre de l’Association  doit satisfaire aux exigences  de l’Association en fournissant les documents empreints de véracité sous peine de se voir refuser l’adhésion ou l’expulsion si son adhésion a déjà été acceptée.
  2. La personne doit démontrer par sa vie et ses mœurs qu’elle a une conduite civile qui se veut sans tache pour ne pas nuire à la réputation de l’Association .

 CHAPITRE II

NORMES DE FORMATION

  1. Après avoir fourni les pièces requises, la personne désireuse de joindre les rangs de l’Association doit s’inscrire à un processus de formation afin d’avoir accès aux droits et privilèges que lui confère son adhésion. Cette formation de base obligatoire comprend 3 blocs de formation de 3 heures, 9 heures de travail personnel ainsi qu’un accompagnement personnel au choix.
  2. Après avoir reçu l’accord de la Direction, le nouveau membre de l’Association verra son portfolio sera officiellement affiché sur le site ce qui déterminera son statut de membre.
  3. Une formation continue est fortement suggérée par la suite de cette formation initiale. Toute personne qui veut progresser dans sa fonction, dans quelle profession que ce soit, doit voir personnellement à parfaire sa formation.

 CHAPITRE III

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

  1. Le présent code détermine les devoirs et obligations dont s’acquitte tout membre quel que soit le cadre ou le mode d’exercice de ses activités ou la nature de sa relation contractuelle avec le client.
  1.  Le membre ne peut se soustraire, même indirectement, à une obligation ou à un devoir contenu dans le présent code.

CHAPITRE IV

DEVOIRS GÉNÉRAUX

  1. Le membre exerce sa profession dans le respect de la dignité et de la liberté de la personne.
  2. Le membre a une conduite irréprochable, il garde sous silence sa propre religion ou allégeance spirituelle et tente de permettre une grande liberté de croyance envers toute personne avec laquelle il entre en relation dans l’exercice de sa profession de célébrant sans affiliation religieuse.
  3. Le membre s’acquitte de ses obligations avec compétence, intégrité, objectivité et modération.
  4. Le membre évite de prendre la posture d’un thérapeute ou d’un professionnel spécialisé en deuil lors des rencontres avec ses clients.  Il réfère plutôt ceux-ci à des professionnels spécialisés reconnus.
  5. Le membre doit acquitter les sommes dues à l’Association pour l’abonnement annuel dans les temps prescrits. En cas de non paiement, la direction communiquera avec le membre afin de trouver une solution. Si aucune solution n’est possible, celui-ci perdra son statut de membre.
  6. Advenant le cas où le célébrant se voit dans l’impossibilité de répondre à un ou des besoins religieux spécifiques d’un client, celui-ci devra référer son client à un autre membre apte à le faire.
  7. Les célébrants doivent mettre en pratique: empathie, respect et écoute à l’endroit des clients. Les membres ne doivent en aucun cas abuser de la vulnérabilité des personnes.
  8. Le membre promeut auprès du public et des entreprises la vérification de la certification des autres célébrants en fonction.
  9. Le membre propose à sa clientèle la vérification de son propre statut officiel sur le site de l’Association afin de valider sa certification.

CHAPITRE V

DEVOIRS ET OBLIGATIONS ENVERS LE CLIENT

SECTION I
RENSEIGNEMENTS DE NATURE CONFIDENTIELLE

  1. Le membre respecte la vie privée des personnes avec qui il entre en relation professionnelle, notamment en s’abstenant de recueillir des renseignements et d’explorer des aspects de la vie privée qui n’ont aucun lien avec la réalisation des services professionnels convenus avec le client.
  2. Le membre, aux fins de préserver le secret professionnel :
    1. ne divulgue aucun renseignement sur son client à l’exception de ce qui a été autorisé formellement par le client par écrit, ou verbalement s’il y a urgence,
    2. ne mentionne aucun renseignement factuel susceptible de permettre d’identifier le client ou encore modifie, au besoin, certains renseignements pouvant permettre d’identifier le client;
  3. Lorsque le membre exerce sa profession auprès d’un couple ou d’une famille, il sauvegarde le droit au secret professionnel de chaque membre du couple ou de la famille.
  4. Le membre peut communiquer un renseignement protégé par le secret professionnel, en vue de prévenir un acte de violence, dont un suicide, lorsqu’il a un motif raisonnable de croire qu’un danger imminent de mort ou de blessures graves menace une personne ou un groupe de personnes identifiable. Toutefois,  le membre ne peut alors communiquer ce renseignement qu’à la ou aux personnes exposées à ce danger, à leur représentant ou aux personnes susceptibles de leur porter secours.

SECTION II
CESSATION DE SERVICES PROFESSIONNELS

  1. Le membre ne peut cesser de rendre des services professionnels à un client avant la fin de la réalisation de la prestation convenue sauf pour un motif juste et raisonnable dont, notamment :
    1. la perte de la relation de confiance entre le client et le membre ;
    2. l’incapacité pour le client de tirer avantage des services professionnels offerts par  le membre ;
    3. l’incitation par le client à l’accomplissement d’actes illégaux, injustes, frauduleux ou qui vont à l’encontre des dispositions du présent code;
    4. le non-respect par le client des conditions convenues et l’impossibilité de convenir avec ce dernier d’une entente raisonnable pour les rétablir, y                                  incluant les honoraires;
    5. la décision du membre de réduire sa pratique ou d’y mettre fin pour des raisons personnelles ou professionnelles graves.
  2. Le membre qui veut mettre fin à la relation avec son client l’en informe dans un délai raisonnable et s’assure que la cessation des services professionnels ne lui soit pas préjudiciable ou qu’elle lui cause le moins de préjudice possible. Il contribue dans la mesure nécessaire à ce que son client puisse continuer à obtenir les services professionnels requis.

SECTION III
QUALITÉ DES SERVICES PROFESSIONNELS

  1. Le membre voit à développer la politesse tout au long de son contact avec les clients et autres partenaires commerciaux que ce soit au téléphone ou en côtoyant les divers membres du personnel des partenaires commerciaux.
  2. Le vouvoiement est de mise à l’endroit de toutes les personnes ci-haut mentionnées.
  3. Une bonne distance affective est toujours à trouver et à respecter pour chaque mandat.
  4. Le membre développe son empathie auprès des personnes.
  5. Le membre place le professionnalisme en haut de ses objectifs. Cela peut se traduire entre autres par la confidentialité, la ponctualité,  le port de vêtements appropriés à savoir une tenue propre et classique, la courtoisie qui consiste à saluer les clients et le personnel des partenaires commerciaux.
  6. Le membre voit à mettre en pratique sa formation de base. Il ne craint pas de relire ses notes prises et/ou à demander conseil à ses collègues et/ou s’inscrire à une formation continue (mentorat, coaching…).
  7. Le membre s’entretient en personne, sur Skype ou au téléphone avec au moins un client en vue de personnaliser la cérémonie. Ainsi il porte attention à ce que vit la personne et devient apte à répondre aux besoins des proches. Un climat de confiance est ainsi créé.
  8. Il préside la cérémonie avec professionnalisme et bienveillance tout en maintenant un contact visuel avec l’assemblée.
  9. Le membre s’abstient d’exercer sa profession ou de poser des actes professionnels dans la mesure où son état de santé y fait obstacle ou dans des conditions ou des états susceptibles de compromettre la qualité de ses services professionnels par exemple s’il est lui-même affecté par la mort d’un être cher ou une difficulté personnelle importante ou s’il a consommé de d’alcool ou des drogues.
  10.  Le membre cherche à établir ou à maintenir avec son client une relation de confiance et de respect mutuels.
  11.  Le membre reconnaît le droit du client de demander un autre membre ou une autre personne compétente. En aucune façon, il ne porte atteinte au libre choix exercé par le client.
  12.  Le membre fait preuve de disponibilité et de diligence à l’égard de son client. S’il ne peut répondre à la demande dans un délai qui ne risque pas d’être préjudiciable au client, il l’avise du moment où il sera disponible. Dans le cas où la situation risque de porter préjudice au client, il le réfère à une ressource appropriée.
  13.  Le membre ne peut inciter quelqu’un de façon pressante et injustifiée à recourir à ses services professionnels.

SECTION IV
HONORAIRES ET AUTRES FRAIS

Le membre demande et accepte des honoraires justes et raisonnables, justifiés par les circonstances et les coûts de réalisation des services professionnels rendus. Pour la fixation des honoraires, il tient compte notamment :

  1. de son expérience et de ses compétences particulières ;
  2. du temps consacré à la prestation des services convenus ;
  3. de la difficulté ou de l’importance des services ;
  4. de la prestation de services inhabituels ou dispensés hors des conditions habituelles ;
  5. de la prestation de services exigeant une compétence ou une célérité exceptionnelles ; des tarifs du marché de sa région.

CHAPITRE V
DEVOIRS ET OBLIGATIONS ENVERS LA PROFESSION

  1. Dans la mesure de ses ressources, de ses qualifications et de son expérience, le membre cherche à promouvoir le développement et la crédibilité de la profession auprès du public et des partenaires.
  2.  Le membre soigne sa présentation afin de représenter au mieux son statut de membre et inspirer le respect et la crédibilité. Le port du veston noir ou foncé est vivement conseillé pour tous. La robe noire ou chemisier noir (manche 3/4 ou longues) est aussi accepté pour la femme.
  3.  Le membre n’intimide pas ou n’entrave pas, de quelque façon que ce soit, un représentant  de l’Association agissant dans l’exercice de leurs fonctions.
  4. Dans l’exercice de sa profession,  le membre voit à préserver son autonomie professionnelle et reconnaît qu’il n’est pas tenu d’accomplir une tâche contraire à sa conscience professionnelle ou aux principes régissant l’exercice de sa profession.
  5. Lorsqu’un membre apprend hors du cadre d’une relation confidentielle avec un client, qu’un autre  membre ne ferait pas preuve de compétence dans l’exercice de sa profession, serait inapte à exercer ou dérogerait aux dispositions du présent code et qu’il a des motifs raisonnables de croire que ce renseignement est valable, il en informe la Direction.
  6.  Le membre fait preuve de collaboration avec ses collègues et ne surprend pas la bonne foi d’un collègue ou ne fait pas preuve envers lui d’un abus de confiance ou de procédés déloyaux.
  7. Tout professionnel qui prend au sérieux son travail et sa profession ou son métier se dote d’un mécanisme de formation continue. Ce sera entre autres par : des lectures, des conférences, un accompagnement, un coaching, une supervision.
  8. Le membre n’hésite pas à demander de l’aide avec humilité si une situation ou une question devenait problématique. Ne pas attendre qu’elle devienne obstacle.
  9.  Le membre accepte de rendre service, accepte d’aider, de remplacer un membre qui le lui demande.
  10. Le membre complète le registre des célébrations faites. Il s’agit d’un bon moyen de démontrer la pertinence  de l’Association  auprès de la population et des partenaires commerciaux.
  11. Le membre participe activement dans la mesure du possible à l’Association : en demeurant informé par les modes de communication mis en place par la Direction, en prenant part aux activités  de l’Association , en offrant son expertise à l’Association.
  12. Le membre collabore aux demandes raisonnables de la Direction.
  13. Le membre fait part aux personnes concernées de ses questions et de ses insatisfactions plutôt que de les répandre.
  14. Le membre respecte les directives de l’Association  concernant l’utilisation des paroles, gestes empruntés au monde religieux quel qu’il soit.
  15. Les membres doivent faire en sorte que le public reconnaisse l’Association comme étant celle à privilégier et que celui-ci puissent recommander l’Association à leurs proches.

CHAPITRE VI
PUBLICITÉ

  1. Le membre s’abstient de participer en tant que  membre à toute forme de publicité recommandant au public l’achat ou l’utilisation d’un produit ou d’un service qui n’est pas relié à son domaine d’expertise.

CHAPITRE VII
UTILISATION DU SYMBOLE GRAPHIQUE  DE L’ASSOCIATION

  1. Lorsque le membre reproduit le symbole graphique  de l’Association  à des fins de publicité, il s’assure que ce symbole est conforme à l’original.
  2. Lorsqu’il utilise le symbole graphique de l’Association dans sa publicité, le membre ne donne pas à penser qu’il s’agit d’une publicité de l’Association. Toutefois, le symbole graphique de l’Association peut toujours être utilisé en relation avec le nom d’un  membre. La Direction doit approuver son utilisation en prenant connaissance du matériel en cause avant la publication.

CHAPITRE VIII

REMERCIEMENTS ET EXCLUSION

  1. Si un élément ou l’autre des engagements ci-haut décrits faisait défaut, diverses étapes seraient mises en place par la Direction.
  2. Dans un premier temps, la Direction verra à vérifier auprès du membre en question la situation problématique. Une demande de modification du comportement, des attitudes peut être prononcée.
  3. Par la suite, la Direction verra à s’assurer que le changement est bel et bien amorcé.
  4. Si la correction n’est pas convenablement apportée ou si un autre manquement était signalé, la Direction pourrait proposer fortement une aide plus personnalisée : un accompagnement, un coaching, une supervision et par la suite, la Direction pourra s’enquérir des résultats.
  5. Après ces tentatives infructueuses, la Direction peut enclencher un processus de remerciement/expulsion après en avoir informé le membre par écrit.
  6. Un temps d’une année sera imposé avant de pouvoir à nouveau poser sa candidature. La personne devra revivre tout le processus de formation initiale.
  7. Le membre peut en tout temps se retirer de l’Association de lui-même s’il n’est pas en cours de mandat auprès d’un client. Il doit en aviser par écrit la Direction. Évidemment, le membre n’aura pas droit à un remboursement de sa cotisation annuelle.