FORMATION

Pour vous inscrire à l’une ou l’autre de nos formations, contactez-nous à officiantsfuneraires@gmail.com

FORMATRICE: Détentrice d’un Bacchalauréat en anthropologie décerné par l’Université de Montréal en 2001, Geneviève Lemay, B.Sc. Titulaire d’un baccalauréat en anthropologie de l’Université de Montréal, Geneviève Lemay est présidente fondatrice de l’Association des célébrants de la vie. Formatrice, célébrante, auteure et conférencière, elle a développé au cours des dix dernières années où elle a été appelée à agir à titre de célébrante, mais aussi de gestionnaire et de formatrice pour des équipes de célébrants non affiliés à des sociétés religieuses, des compétences en service de la diversité. Son point de vue anthropologique lui a aussi permis de trouver des outils et de mettre en place des méthodes afin de transmettre ses connaissances aux autres intervenants professionnels de la santé et des services sociaux qui sont appelés à servir la diversité incluant la diversité de croyance.  

FORMATEUR: Mario Mailloux, officiant, formateur et conseiller stratégique pour le ROFQ.  B.Th., M.A., C.É.I., et diplôme de premier cycle en coaching. Mario est aussi coach de vie, animateur de rites d’adieu depuis 27 années, conférencier et animateur depuis 25 années. Il a été chargé de cours à l’Université de Montréal, Sherbrooke, St-Paul, au Collège universitaire dominicain et superviseur de stages à l’Université de Montréal.

 

A)FORMATION  CÉLÉBRANT DE MARIAGES

1:  Devenir célébrants de mariage : Cours d’introduction obligatoire pour joindre l’association 

3 cours de 3 heures via Skype.  

Tarif: 300$ formation, 200$ abonnement annuel, crédit de 100$ la 1er année: total 400$

LE célébrant de mariage à l’ère de la spiritualité individuelle: les bases pratiques nécessaires afin de remplir au mieux la mission de célébrant laïque.  Il sera entre autres question des sujets suivants: les termes officiels, les qualités recherchées, les différents types de clients, la prise de mandats, le contact avec les futurs époux, la  rédaction d’une cérémonie, les parties essentielles de la cérémonie, l’animation de la cérémonie, la présentation, les déplacements, le ton, l’attitude, la participation des proches, la musique, les difficultés, des exemple de cas, le service à la clientèle et la vente de ses services de célébrant etc. 

Être célébrant, cela ne s’improvise pas. Cela s’apprend. Célébrant, on le devient. «Cent fois sur le métier». Et pour cause! Nous avons à gérer des attitudes, des émotions, une symbolique, du contenu. Comme si ce n’était pas suffisant, ajoutons à cela, la posture, le ton, le débit, le regard. Il y a donc quantité d’éléments à considérer. Nous n’avons pas encore pris acte de ce  qui nous réunit, à savoir un couple qui s’unit, un contexte précis et une famille aux profils socio psychologiques divers et aux croyances bigarrées. Parfois, lorsque l’on débute et que l’on prend la mesure de notre responsabilité et de l’importance de notre intervention qui se veut professionnelle dans un pareil contexte, un sentiment de vertige ou d’insécurité peut nous envahir. Une aide serait donc appropriée. Après quelque temps, quelques années même, il peut s’avérer important de faire le point, histoire de reprendre du souffle, d’améliorer un aspect ou l’autre.   Mais seul, on a l’impression de tourner en rond. Une aide extérieure vous est proposée: une formation coaching. La formation peut s’échelonner sur plusieurs étapes, payables au fur et à mesure. Vous pourrez arrêter quand vous le désirez.

  1. Une rencontre en personne ou par Skype ou même par téléphone. Cette rencontre permet de cerner à grands traits la personne que vous êtes, ce que vous faites comme officiant funéraire. On peut déjà aborder ensemble des améliorations à apporter à votre modèle de cérémonie.
  2. Si vous décidez de poursuivre votre formation continue, vous me faites parvenir le texte de votre modèle de cérémonie. J’en prends connaissance. Une deuxième rencontre permet d’aborder ensemble, d’un commun accord, les points forts ainsi que les points plus faibles. Nous étudions des pistes de solution ensemble.
  3. Enfin, il vous est aussi possible de continuer avec un accompagnement en présence sur place pendant que vous animez la cérémonie. Par la suite, nous pouvons revenir sur la cérémonie et dans une relecture en relever les points forts et ce qui est plus faible. Des pistes d’amélioration seront trouvées ensemble.

B)FORMATION  OFFICIANT FUNÉRAIRE

1:  Devenir officiant funéraire : Cours d’introduction obligatoire pour joindre l’association 

3 cours de 3 heures via Skype. 

Tarif: 300$ formation, 200$ abonnement annuel, crédit de 100$ la 1er année: total 400$

L’Officiant funéraire à l’ère de la spiritualité individuelle: les bases pratiques nécessaires afin de remplir au mieux la mission d’officiant funéraire laïque.  Il sera entre autres question des sujets suivants: les termes officiels, les qualités recherchées, les différents types de clients, la prise de mandats, le contact avec la famille, la  rédaction d’une cérémonie, les parties essentielles de la cérémonie, l’animation de la cérémonie, la présentation, les déplacements, le ton, l’attitude, la participation des proches, la musique, les difficultés, des exemple de cas, le service à la clientèle et la vente de ses services de célébrant etc. 

Être officiant funéraire, cela ne s’improvise pas. Cela s’apprend. Officiant funéraire, on le devient. «Cent fois sur le métier». Et pour cause! Nous avons à gérer des attitudes, des émotions, une symbolique, du contenu. Comme si ce n’était pas suffisant, ajoutons à cela, la posture, le ton, le débit, le regard. Il y a donc quantité d’éléments à considérer. Nous n’avons pas encore pris acte de ce  qui nous réunit, à savoir une personne décédée, un contexte précis et des proches endeuillés aux profils socio psychologiques divers et aux croyances bigarrées. Parfois, lorsque l’on débute et que l’on prend la mesure de notre responsabilité et de l’importance de notre intervention qui se veut professionnelle dans un pareil contexte, un sentiment de vertige ou d’insécurité peut nous envahir. Une aide serait donc appropriée. Après quelque temps, quelques années même, il peut s’avérer important de faire le point, histoire de reprendre du souffle, d’améliorer un aspect ou l’autre.   Mais seul, on a l’impression de tourner en rond. Une aide extérieure vous est proposée: une formation coaching. La formation peut s’échelonner sur plusieurs étapes, payables au fur et à mesure. Vous pourrez arrêter quand vous le désirez.

  1. Une rencontre en personne ou par Skype ou même par téléphone. Cette rencontre permet de cerner à grands traits la personne que vous êtes, ce que vous faites comme officiant funéraire. On peut déjà aborder ensemble des améliorations à apporter à votre modèle de cérémonie.
  2. Si vous décidez de poursuivre votre formation continue, vous me faites parvenir le texte de votre modèle de cérémonie. J’en prends connaissance. Une deuxième rencontre permet d’aborder ensemble, d’un commun accord, les points forts ainsi que les points plus faibles. Nous étudions des pistes de solution ensemble.
  3. Enfin, il vous est aussi possible de continuer avec un accompagnement en présence sur place pendant que vous animez la cérémonie. Par la suite, nous pouvons revenir sur la cérémonie et dans une relecture en relever les points forts et ce qui est plus faible. Des pistes d’amélioration seront trouvées ensemble.